Les entretiens des civilisations numériques : construire ensemble des scénarios d'évolution



(Les Di@logues Stratégiques® N°58 - 06/05)

Les 6 et 7 octobre prochains au Relais de Margaux dans le Bordelais se tiendra la première édition des Entretiens des Civilisations Numériques. A cette occasion, décideurs (entrepreneurs et investisseurs) et "concepteurs du futur" (experts, créateurs,...) issus des cinq continents mêleront leurs expériences, leurs interrogations et leurs visions du monde de demain pour construire ensemble des scénarios d'évolution pour l'avenir.

Rencontre avec Marcel Desvergne, président d'Aquitaine Europe Communication et initiateur de cet événement.


Véronique Anger : Dans quel but lancez-vous ces "Entretiens des Civilisations Numériques" ?
Marcel Desvergne : L'idée des Entretiens des Civilisations Numériques est née du constat que nous vivons trop les événements au jour le jour. Nous avons parfois le sentiment de subir les évolutions de nos sociétés. Le résultat au référendum sur la constitution européenne en est une illustration... L'accélération des évolutions technologiques, l'ère du numérique (manifestation la plus visible de la modernité et symbole même de la mondialisation) suscitent interrogations, voire rejet. Toute une partie de la population essaie d'absorber les transformations sans bien comprendre d'où celles-ci proviennent. Je pense qu'une des raisons principales à cette inquiétude, pour ne pas dire cette peur du futur, est liée à un manque de perspectives et de modèles expliquant les grandes mutations et donnant une image claire du monde de demain.
Cette observation nous a amenés à essayer de concevoir sur trois ans (trois moments forts en juillet de chaque année) des rencontres réunissant pendant quarante huit heures une soixantaine de décideurs/leaders d'opinion et une douzaine d'experts/concepteurs du futur. Provenant de disciplines et d'horizons différents (femmes et hommes chercheurs, politiques, chefs d'entreprise, écrivains, universitaires, responsables syndicaux ou de la société civile... d'Asie, d'Europe, d'Amérique, d'Afrique ou du Moyen-Orient...) tous sont prêts à confronter leurs approches pour réfléchir à la manière de se réapproprier un avenir commun en devenant acteurs du progrès, et non plus spectateurs ou victimes passives.
Première étape d'un cycle d'échanges et de réflexions s'étalant sur trois ans, les Entretiens des Civilisations Numériques 2005 ont pour thème les " Conquêtes et conflits ". Les participants devront analyser les grands défis auxquels nos sociétés sont confrontées face aux conquêtes continuelles réalisées par l'action conjointe de la technologie et de la mondialisation, et face aux conflits provoqués -au sein des sociétés- par des évolutions bouleversant les rapports sociaux, économiques et de pouvoir.
De ces échanges et ateliers de travail thématiques émergera une véritable communauté intellectuelle intégrant les différences culturelles, économiques, politiques, ou religieuses des uns et des autres.


VA : Quels seront les thèmes des deux rencontres suivantes ? Et que se passera-t-il à l'issue de la troisième et dernière rencontre?
MD : Ci'num 2006 aura pour thème les " Visions et décisions " et Ci'num 2007 : "Négociation et Action". Ces rencontres des Entretiens des Civilisations Numériques se donnent trois ans pour décrire des scénarios de développement des sociétés ; établir des matrices idéologiques et économiques du monde ; en déduire des stratégies pour appuyer l'action des décideurs.
La troisième rencontre débouchera sur toute une série de publications et ouvrages, en particulier d'un manifeste de référence intitulé "Désir d'Avenir". Ce manifeste, qui rendra compte des réflexions et recommandations formulées au cours de ces trois années, présentera au public des hypothèses explicites du monde de demain.


*Marcel Desvergne est, par ailleurs, le fondateur des Universités d'été de la communication à Hourtin qu'il a organisé jusqu'en août 2002.


Plus d'infos sur le site de Ci'num :
Demandez le programme
Tout sur les experts
Ce qu'il faut savoir sur Les Entretiens des Civilisations Numériques